L’étincelle : brillant bar-tabac

Posté le 08 sept, 2016 par Jonathan Rapaport -

l_etincelle-20000000009377668-1024x768

Il faut être un peu maso pour se sustenter dans un bar-tabac à Paname. Entre les piliers de comptoir, les fumeurs accros prêts à débourser une petite fortune pour un paquet de clopes, et une cuisine souvent immangeable, mieux vaut passer son chemin. Sauf qu’ici, l’établissement, situé dans un coin du 11e ultra bobo (intersection rue Amelot et Saint Sebastien), est tenu par une adorable famille d’origine asiatique qui propose de l’excellente cuisine…. française. Des produits frais, au fil du marché à un tarif défiant toute concurrence: 12€50 pour une entrée et un plat ou un plat et un dessert. En plus des classiques de la carte (viande de Charolais, belles salades, soupes en saison, tartines de pain bio), quelques mets asiatiques sont proposés comme les nems ou la salade japonaise (saumon grillé et algue). Des plats du jour aussi comme ce jeudi là la délicieuse brochette de veau mariné aux herbes ultra copieuse, frites maison et salade.En dessert, les gourmands  se sont régalés d’un parfait glacé café également maison. En plus du service plein de délicatesse, le lieu, avec sa petite la salle au fond pour manger et sa petite terrasse, ne sont pas du tout désagréables.  Un très bon plan dans le quartier où il est devenu très difficile de se nourrir à moindre frais.

L’étincelle, 3 rue Saint-Sébastien, 75011. 01 47 00 73 58


Haut de page