An Di An Di: bistronomie eurasienne

Posté le 05 avr, 2016 par Jonathan Rapaport -

20160325_133006

Voilà une nouvelle pépite, nichée dans une rue un peu perdue de Ménilmontant. Dans cette micro-adresse d’une vingtaine de couverts où l’on voit évoluer dans une cuisine ouverte les deux chefs français et vietnamien, on sert une cuisine fine eurasienne. Avec une tendance plus marquée tout de même du côté de l’Asie. Dans une impeccable formule du midi à 15 € (entrée-plat ou plat-dessert) et 20 € pour la totale (une trentaine d’euros le soir), on servait à ce déjeuner là un délicieux velouté de pad choi, boulette de porc et champignon, un émincé de boeuf à la citronnelle aux radis colorés ou des beignets de tofu soyeux, piment. Pour suivre, une lotte, émulsion au curcuma, aneth servie sur des vermicelles de riz. Un plat subtile et très gastro. Pour les viendards, il y avait aussi une fondante joue de porc confite au caramel, endive braisée, purée ou un magret de canard sauce orange curry, compotée de kum quat, purée de patate douce. Dessert pas en reste avec la crème brûlée au sésame ou le crumble très réussi mais plus classique.  En bref, An Di An DI (qui veut dire allez mange ! en vietnamien), de l’excellente bistronomie eurasienne !

An Di An DI, 9 rue du LIban, 75020. 09 81 26 97 10.Fermé dimanche et lundi.

Publié dans : Asiatique, Bistrots

Haut de page